Présentation

Qu’est ce que “Les voyages musicaux” ?

L’association “Les voyages musicaux”, basée à Rennes, propose des conférences sur les musiques populaires de nombreuses régions du monde principalement situées en Amérique latine ou en Afrique.

Nous sommes partis du constat que l’intérêt voire la curiosité et la connaissance de ces musiques a tendance à baisser inexorablement. Aussi, nous avons décidé de proposer des conférences destinées à des structures culturelles comme les festivals ou les médiathèques. Nous proposons un voyage musical à l’aide d’éléments historiques, géographiques, sociaux et artistiques.

Nous sommes des conférenciers expérimentés dans les domaines de l’Histoire et de l’Histoire de l’Art. Également grands mélomanes, voyageurs et collectionneurs de disques, nous avons imaginé un nouveau type d’intervention où les musiques régulièrement qualifiées de “musiques du monde” nous servent de médium pour aborder les composantes des sociétés qui les produisent.

Comment se présentent les conférences ?

Pluridisciplinaires, nos conférences sont destinées à un large public. Elles sont illustrées par le recours à un grand nombre de documents: extraits musicaux, textes de chansons, pochettes de disques, cartes et plans, photographies, extraits de documentaires audiovisuels dont une partie importante a été collectée, par nos soins, dans plusieurs régions du monde. Portés par une expérience de terrain, nous souhaitons partager, échanger avec un public novice ou initié, au sujet de traditions musicales mal connues en France métropolitaine, avec une approche socio-historique plutôt que musicologique.

Nos conférences peuvent également être utiles à l’auditeur en recherche d’un guide pratique de voyage actualisé incluant des d’adresses de lieux de diffusion musicale, cafés, lieux culturels, ainsi que des références littéraires et cinématographiques.

Articles récents

Les sources de la musique de Bonga – le 23 mars à la médiathèque de Betton

Conférence “les sources de la musique de Bonga”

Médiathèque de Betton (Rennes-Métropole) à 15h le samedi 23 mars 2024 –
Durée 1h30

 

Interview de notre intervenant Lionel Besnard dans le journal Ouest-France

 

 “Puisant sa source dans le bouillonnement culturel et politique de l’Angola d’avant l’indépendance ; la musique de Bonga exprime les joies et les peines du peuple angolais.

  Avant le concert du 23 mars, les conférenciers Patrice Bourges et Lionel Besnard proposent de contextualiser son expression musicale, également influencée par l’exil, à Lisbonne, Rotterdam et Paris.”

  A 81 ans, une trentaine d’albums, plus de 400 chansons et un demi-siècle de carrière, Bonga est le plus important représentant de la culture angolaise à l’international. Il a collaboré avec de nombreux artistes africains (angolais et cap-verdiens principalement), mais aussi des artistes antillais, brésiliens et européens.
  Lors de cette conférence, nous présenterons le bouillonnement culturel et politique des années 50 , 60 et 70 en Angola alors colonie portugaise dans laquelle Bonga a passé sa jeunesse. A cette époque, des musiciens comme ceux du groupe Ngola Ritmos, mais aussi Teta Lando, Carlos Lamartine, David Zé, Os Kiezos, Ruy Mingas, Duo Ouro Negro, Jovenes da prenda, et bien d’autres, revendiquent leur identité angolaise, leur angolanité. Ils s’engagent dans le mouvement en faveur de l’indépendance de leur pays.
  Puis nous nous interesserons au parcours de Bonga , musicien et sportif de haut niveau dans les années 1960, qui séjourne à Lisbonne, capitale de l’empire mais doit s’exiler à Rotterdam. Cette étape sera déterminante pour le lancement de sa carrière. Ses longs séjours à Paris, capitale mondiale de la musique africaine, lui permettront de prendre une dimension internationale.
  Enfin, nous ferons un focus sur Lisbonne, ville d’adoption de Bonga, ville marquée par la présence africaine, sur laquelle nous déjà avons consacré une autre conférence. Nous y avons rencontré Bonga chez lui à Benfica, ainsi que de nombreux artistes, et fréquenté les lieux culturels africains les plus emblématiques de la capitale portugaise comme la salle mythique du B.Leza où jouait Bonga ce 12 février 2024 pour célébrer le carnaval d’Angola.